http://www.dervy-medicis.fr/
Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche)
Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche)

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche) : Image de couverture

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche)

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche) : Image dos

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche)

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche) : Image intérieure

Titre :

Dictionnaire de mythologie et de symbolique egyptienne (Poche)

Infos : 400 pages, 100 x 180 cm
Parution : mars 2019 A Paraitre
Editeur : DERVY
ISBN : 979-1-02-420505-2
Prix public : 14,50€
Prix public : 14,50€  
remise 5% : 0,00€

Parce que le chemin était suivi volontairement et ne concernait que l’individu, la religion égyptienne n’eut jamais l’esprit missionnaire. Elle était tolérante avec le monde et bienveillante avec ses enfants.
L’Égypte ne voulut jamais chercher ailleurs que dans ses temples sa conscience du monde. Elle ne souhaita jamais l’imposer aux autres, c’est pourquoi elle ne reçut qu’avec réticence quelques étudiants grecs à qui elle reprochait leur ignorance et leurs bavardages. Ils avaient pour nom Homère, Solon, Pythagore, Démocrite, Eudoxe, Hérodote, Jamblique, Platon, Plutarque et Thalès.
Cependant, par un paradoxe dont l’histoire a le secret, ce sont les Grecs qui chantèrent partout le nom de l’Égypte et répandirent dans toute l’Europe le culte d’Isis et d’Osiris. Ce sont eux qui révélèrent quelques aspects de la sagesse des anciens prêtres. Respectueux, ils turent ce qu’ils avaient acquis de la Connaissance cachée dans les sanctuaires. Habiles dans l’art de la parole, ils laissèrent le Voile d’Isis recouvrir les secrets initiatiques dont ils devinrent les héritiers. Dans notre nouveau millénaire, Connaissance et Lumière sont recouvertes de ténèbres, mythes et divinités ont disparu à nos regards. Nul Homère ne chante l’apparition des dieux, nul pharaon n’accueille plus le Soleil. Pourtant, c’est vers l’Égypte que les yeux se tournent lorsque la nuit gagne les consciences. C’est toujours dans ce miroir du ciel que brillent les Lumières célestes. Il suffit de regarder et d’ouvrir sa conscience car, comme l’affirmait Guillaume Apollinaire, « il est grand temps de rallumer les étoiles ».

Bientôt disponible

Télécharger l'image de couverture en 300dpi

Votre nom :
Votre mail :
Le titre de votre avis :
Le Texte de votre avis :
Enregistrer
Veuillez patienter