http://www.dervy-medicis.fr/
La Kundalini
La Kundalini

La Kundalini : Image de couverture

Titre :

La Kundalini

Auteur : Lilian SILBURN
Infos : 280 pages, 15 x 21 cm, 370g
Parution : mai 2000
Editeur : LES DEUX OCEANS
ISBN : 978-2-86681-006-1
Prix public : 25,36€
Prix public : 25,36€
remise 5% : 0,00€

La kundalinî, cet axe dressé au centre même de la personne et de l’univers, est à l’origine de la puissancce de l’homme dont elle draine et épanouit les énergies. Plutôt que sur les pouvoirs extraordinaires habituellement décrits dans nombre d’ouvrages souvent très fantaisistes, l’auteur s’est attaché ici, suivant en cela les maîtres des écoles non-dualistes du Sivaïsme du Cachemire, à mettre l’accent sur l’apaisement qu’elle confère.

Si les témoignages et les études se multiplient actuellement sur ce sujet, ils restent trop souvent sans rapport avec la réalité sur l’expérience ; la plupart des phénomènes qu’on y trouve relèvent de troubles psychiques, de fantaisies de l’imagination ou de la tension due aux efforts d’une concentration trop prolongée…

L’auteur a réuni dans cet ouvrage des extraits relatifs à la kundalini et conformes à l’enseignement des écoles non dualistes Kaula, Trika et Krama afin de proposer une vue d’ensemble cohérente. Cette étude se présente donc sous la forme de traductions et d’explications de textes ; elle s’inspire essentiellement de l’œuvre capitale du grand mystique cachemirien du Xe siècle Abhinavagupta : le Trantrâloka (Lumière sur les Tantra) et de la glose qu’en fit Jayaratha. Un tel choix concerne les plus hautes initiations intérieures d’ordre mystique.
Il est à noter qu les textes choisis diffèrent des descriptions du Hathayoga et de nombreux Tantra sivaïtes, bouddhistes ou visnouites habituellement exposés et mieux connus.

Lilian Silburn, directeur de recherches honoraire au C.N.R.S. est une des autorités les plus éminentes, dans le domaine du Sivaïsme du Cachemire et de l’œuvre d’Abhinavagupta. Elle est l’auteur de nombreuss traductions et études dont : le Paramârthasâra, la Bhakti dans le Sivaïsme du Cachemire (1964), le Vijñâna Bhairava (1961), la Mahârthamañjarî (1968), les Hymnes de Abhinavagupta (1970), Hymnes aux Kali (1975), Sivasûtra et Vimarsinî de Ksemarâja (1980), et La Lumière sur les Tantra, chapitres 1 à 5 du Tantrâloka d’Abhinavagupta. Elle a également dirigé et publié un volume consacré au Bouddhisme (1977).

Ajouter au panier

Votre nom :
Votre mail :
Le titre de votre avis :
Le Texte de votre avis :
Enregistrer
Veuillez patienter