http://www.dervy-medicis.fr/
Principes de la médecine selon la tradition
Principes de la médecine selon la tradition

Principes de la médecine selon la tradition : Image de couverture

Titre :

Principes de la médecine selon la tradition

Auteur : Gilles ANDRÈS
Infos : 224 pages, 14 x 22 cm, 300g
Parution : mai 2005
Editeur : DERVY
ISBN : 978-2-85076-996-2
Prix public : 16,99€
Prix public : 16,99€
remise 5% : 0,00€

Facile à lire et attrayant, Principes de la médecine selon la tradition expose clairement l'optique traditionnelle en général et son application particulière, qu'est la médecine dans toutes les civilisations du passé, certaines encore vivantes.

Gilles Andrès, médecin acupuncteur, nous expose dans Principes de la médecine selon la tradition, les principes régissant les civilisations traditionnelles et l'impuissance de la mentalité moderne à comprendre leur fonctionnement. Il s'applique notamment à démontrer que les sciences modernes s'acharnent à minimiser la puissance intellectuelle des civilisations traditionnelles, en évoquant, comme toujours, l'évolutionnisme, théorie profane s'ingéniant à démontrer que l'homme devient plus "intelligent " au cours du temps, notamment l'homme occidental. La dégénérescence intellectuelle, accélérée par l'apparition du rationalisme est la cause de l'apparition de telles théories. La dégradation constante du milieu de vie, l'accroissement de l'instabilité, le défaut de repères, de transmission devraient pourtant faire douter de la pertinence de cette notion de "progrès"...  

Gilles Andrès nous désigne clairement dans  Principes de la médecine selon la tradition les limites dues aux conceptions des civilisations modernes, limites liées à leur manque de Principe directeur. Ces bornes étroites y sont comparées de manière efficace à la force du mode de pensée traditionnelle, régi selon un Ordre immuable.

Pour appuyer son exposé, d'une portée générale, Gilles Andrès prend l'exemple d'un domaine qu'il côtoie au quotidien, celui de la médecine. Il nous présente les principes de celle-ci selon la Tradition, à l'origine sujet d'une thèse de doctorat. Il illustre son travail avec trois médecines, issues de civilisations différentes : la médecine chinoise (ancienne de plus de 4000 ans), la médecine selon Paracelse (Moyen-âge) et celle d'Hippocrate. La médecine d'Hippocrate est à l'origine de la médecine moderne. Néanmoins, cette filiation procède d'une amputation du corps doctrinal délivré par Hippocrate, d'une véritable dégénérescence. Ce corps se composait en effet principalement de deux lois : la Loi des similitudes et la Loi des contraires. Seule la seconde a été retenue par la mentalité moderne, constituant ainsi l'allopathie, médecine de lutte. Cette dernière reste toutefois fort éloignée des théories d'Hippocrate puisqu'elle a perdu de vue la loi qui la complète. Cette Loi des similitudes fournit l'une des bases de l'homéopathie, souvent très critiquée par les médecins allopathes, malgré son intérêt résidant dans la prise en compte de la nature propre du patient qu'elle entend traiter.

Ajouter au panier

Votre nom :
Votre mail :
Le titre de votre avis :
Le Texte de votre avis :
Enregistrer
Veuillez patienter